20 mar Cuisine Costaricaine

La cuisine costaricaine à première vue simple et peu variée, nous cache bien des secrets. En effet, c’est une cuisine riche en goût qui repose sur la qualité et la fraîcheur de ses produits. Essentiellement constituée de riz (arroz) et de haricots (frigoles) rouges ou noirs, cette cuisine tropicale et rustique est réconfortante, revigorante et copieuse. Vous le remarquerez sans doute, cuisine costaricaine rime souvent avec « comida típica » qui signifie plats locaux simples mitonnés dans l’authenticité et l’amour de la bonne vieille cuisine.  Bénéficiant de trois types de climat, la cuisine costaricaine jouit également d’une biodiversité en matière de fruits et légumes, très bien représentée au niveau des plats mais aussi au niveau des habitudes alimentaires des Costaricains. En effet, vous trouverez facilement de nombreux restaurants végétariens où le maïs, les poivrons et les fèves sont à l’honneur.

Situé entre l’océan Caraïbes et Pacifique, la cuisine costaricaine propose également une cuisine riche en produit de la mer. Dorade, bar, saint-pierre ou vivaneau sont fréquemment à l’ardoise des restos de plage, servis en filet accompagné d’un beurre à l’ail, grillés à la plancha ou simplement frits, vous vous régalerez de la fraîcheur des produits. Vous l’aurez compris, friture et plat mijoté mène la danse. Les quatre mots qui symbolisent le mieux la cuisine costaricaine est sans aucun doute la franchise, la générosité, la sincérité et la simplicité. Dites adieu au régime car vous ne résisterez pas aux spécialités culinaires du Costa Rica.

incontournable-Casado

L’incontournable Casado

Plat typique et complet, il est concocté à base de riz, de « rigoles » et de bananes plantains souvent accompagné de quelques crudités.  Libre à vous, de l’agrémenter de viande, de poulet, de poisson  ou de porc, et bien sûr, il ne faut pas oublier l’accompagnement purée de pomme de terre, œufs frits, sauce du yucca ou même ragoût de légumes vont mettre les petits estomacs à rude épreuve. Les meilleurs Casado se dégustent souvent dans les sodas familiaux en bord de route.

Pour la petite histoire, «casado» signifie « mariée » en espagnol. Un plat complet et copieux, que la nouvelle mariée prépare pour sa tendre moitié. Comme le dit si bien le dicton : « la meilleure façon de tenir un homme c’est par le ventre » Les Costaricaines l’ont très bien compris

Gallo-Pinto,-plat-national

Gallo Pinto, plat national

Petit déjeuner classique des Costariciens, c’est une fusion quelque peu étonnante d’ingrédients peu communs: riz et haricot noir, arrosé de crème fraîche et de sauce peu piquante agrémenté de poivrons rouges et de coriandre, de viande, de fromage frit et tout ceci accompagné de galettes de farine de maïs et de plantain frit. Quoi de mieux pour bien commencer la journée.

Populairement connu comme « coq peint », c’est une recette entièrement végétarienne. La cuisson de riz et des haricots noirs donne un riz coloré avec des taches rougeâtres, évoquant ainsi le ventre d’un coq.

arroz-con-pollo

Arroz con pollo

Un des plats les plus typiques au Costa Rica, «l’arroz con…» signifie «riz avec…». On peut le préparer avec du porc, du bœuf, des crevettes, du poisson, mais la plupart du temps du poulet. «L’arroz con pollo», c’est donc le riz avec du poulet agrémenté de maïs, d’oignons, de petit pois, de carottes, de tomates, de la coriandre et du persil.

ceviche-du-costa-rica

Ceviche, plat traditionnel costaricien

Un des plats emblématiques du Costa Rica, il est préparé avec du poisson très frais coupés en petits cubes mariné avec du jus de citron, de la coriandre, de l’oignons, du piment selon les goûts, de l’origan et on y ajoute parfois un peu de tomate et de l’avocat. Les amateurs de poissons vont adorés expérimenter ce plat rafraîchissant servi froid. On peut aussi le mitonner avec des crustacés macérés pour plus de finesse et de subtilité.

Olla-de-Carne---Pot-au-feu-tropical

 Olla de Carne  Pot au feu tropical

Variante tropical du pot au feu, elle est préparée avec des légumes tropicaux et des morceaux de viande de bœuf. Mijotée longuement dans un bouillon avec du yucca (famille du manioc), des épis de maïs, des carottes, des patates douce, des chayottes, des pommes de terre et des bananes plantain, elle se déguste à tout moment. Il est servi à tout moment de la journée et est généralement accompagnée de riz blanc, le condiment indispensable des Ticos.

Les desserts

La découverte culinaire d’un pays passe aussi par la découverte des desserts. Toutefois, au Costa Rica niveau dessert, il n’y a pas un très grand choix. Pas l’ombre d’une pépite de chocolat dans les desserts Costaricains, malgré la forte production de cacao du pays. On note la présence sucré le plus souvent avec les fruits exotiques.

gato

 Tres Leches des Ticos

Entremet lourd et sucré, ce dessert fait le bonheur des Ticos. Sa préparation demande peu d’ingrédients. Confectionné avec une base de biscuit et un mélange de trois laits: le lait concentré non sucré, le lait concentré sucré et le lait entier, ce dessert est servi avec de fruits confits, plus particulièrement de meringue saupoudrée de cannelle accompagné de cerises.  Niveau ingrédients, il existe plusieurs alternatives, on peut remplacer le lait entier par de la crème fraîche, le lait concentré sucré par de la chantilly et le lait concentré non sucré par du babeurre: un liquide relativement aigre issu de la transformation du lait en beurre. Et pourquoi ne pas rehausser le tout avec de la vanille ou encore du nutella.

Boissons – 100 % Pura vida

Jus de fruits mixés, café, bière ou rhum, la carte des boissons du Costa Rica est aussi simple et rustique que ces plats.

Grands cultivateurs de canne à sucre, les Costaricains sont de fins fabricants de rhums locaux et leur boisson nationale est le « guaro », un rhum doux réputé pour être la boisson du partage au Costa Rica. Avec une teneur de 30% d’alcool, il est fortement déconseillé de le boire pur à forte dose, au risque de prendre une belle cuite. Il est généralement bu en cocktail avec du jus de fruit, du coca cola, des cristaux de glace, du lait soja ou même d’autres alcools, notamment de la vodka, du curaçon ou de la margarita.

beer

Laissez-vous envoûter par l’atmosphère Pura Vida et goûtez aux bières blondes produites localement. Vous trouverez facilement de L’Imperial, très consommée et très célèbre auprès des Costaricains, elle est bien équilibrée et en toute légèreté avec son mélange subtil de malt, de grains et d’houblon. Pourquoi pas un Bavaria avec plus de 5 % d’alcool, cette bière est fortement concentré en malt mélangé à un houblon de qualité qui ravira certainement les amateurs de Bière. Les novices ne sont pour autant pas en reste avec la bière Pilsen, légèrement amère issue de la fusion du riz et du malt, elle accompagne généralement les repas. Ou peut-être un Rock Ice, une bière sous-refroidie atteignant la formation de fins cristaux de glace, une boisson tout en finesse pour se rafraichir les idées.

 

 

 

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.